La lutte essentielle pour la sauvegarde de notre hobby .... le bruit.

 

En effet, le bruit est un point important dans la sauvegarde de notre activité «  l'Aéromodélisme « .

Rapide petit rappel, ! Le Maximum autorisé est de 84 DB pour un avion évoluant seul et de

78 DB pour un avion évoluant en même temps que d'autres (maximum 5 au JDM Nivelles),

en fonction de l’éloignement du voisin le plus proche

Beaucoup de clubs sont confrontés au même problème, ... préserver les autorisations de vols

sur nos terrains d'aéromodélisme.

Beaucoup disparaissent, d'autres réduisent le temps de vol thermique à 1 jour ou à 2 après-midi

par semaine, d'autres encore passent totalement en électrique.

J'ai passé ce WE, le nez dans divers forum et on en arrive toujours aux même questions ...

comment faire pour réduire le bruit de nos modèles ?

A un même niveau de bruit (décibel), le son aigu, comme ceux des petits moteurs, diminue

considérablement avec la distance; alors qu'un son bas (grave), comme ceux des gros moteurs essence,

se propage à de très grandes distances.

Ça explique pourquoi on trouve les gros moteurs plus bruyant à décibel égal.

 

Des solutions existes:

 

- Eviter les pots d'origines

- Installer des systèmes Hydro-Mount-System

- Trompette d‘aspiration dans le fuselage qui donne dans une chambre en balsa insonorisée

- Bonne adaptation de l’hélice pour diminuer les tours

- Bon choix de silencieux efficace et performant ( silencieux multi-chambre par ex. )

- Bonne isolation sonore du capot moteur ( insonorisation par mousse …)

- Montage du bon produit sur le bon modèle moteur

- Combattre la "résonance" (câbles, gaines, ... )

- Gérer son « Throttle ».  GAZ

( Ne pas dépasser 60% des gaz est suffisant pour effectuer la plupart des manœuvres. )

 

Des pots ou kits existent afin d'améliorer le niveau sonore : Exemples :

https://www.krumscheid-metallwaren.de/neu/shop.php?lang=EN

http://aerobertics.be/products.php?cat=4

 

Des kits sont proposés aussi : Snuffler Mufflers & Snuffler Kits

http://www.jtecrc.com/snufflermufflers.htm

 

Les hélices sont aussi une source de bruit, il n'y a pas que le pot d'échapement.

Il existe des marques d'hélices genre « Airmodel Low Noise pale fine ) qui sont mieux adaptées

à combattre le bruit. :  http://www.aeropack.ch/index.php?page=mypage&;iId=21

 

N'oublions pas, qu’en général, nos modèles sont sur-motorisés, il est donc tout a fait possible

de voler en réduisant les gaz.

 

Pensons aussi à utiliser une hélice bien ou mieux adaptée à notre type de vol.

La cause principale du bruit est lorsqu’une hélice tourne très vite, l’extrémité de l’hélice est bruyante.

(et peu frôler la vitesse du son)

Il est souvent possible de diminuer le bruit en augmentant le diamètre de l’hélice et en augmentant son pas

ou encore en montant une hélice tripales.

De cette façon, on peut diminuer les RPM du moteur et donc le son.

Dans le graphique qui suit, on peut voir le rapport entre la longueur de l’hélice et le RPM.

Pour que le bruit soit acceptable, il est recommandé de ne pas dépasser la ligne bleu pointillée

(ce qui correspond à 0,6 Mach).

Par exemple, avec une hélice de 19 pouces, on ne devrait pas dépasse 8000 RPM (voir graphique).

btuit

Nous contrôlerons régulièrement des avions afin de nous conformer au règlement qui nous est imposé par l'AAM et

la Région Wallonne entre autres.

Le bruit est une question de compromis; garder notre terrain ou le perdre.

Donc ... tous ensemble Agissons de façon à ne pas dépasser la tolérance de nos voisins.

Merci de votre compréhension,

Le comité.